En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Bilan psychologique

44431761-chalk-conseil-doodle-avec-des-symboles-sur-la-psychologie-vector-illustration-ensemble-de-griffonnag.jpg
Un bilan psychologique a pour objectif de répondre à la question « qu'est-ce qui se passe ? »
C'est un peu comme une « photographie » du fonctionnement de la personne à un moment donné de son parcours.
Faire un bilan permet donc d'apporter des réponses et une compréhension fine du fonctionnement intellectuel et affectif de la personne (ses points forts, ses points faibles) et donc d'explorer comment l'accompagner au mieux sur la voie du plein épanouissement.
On ne recherche pas uniquement pourquoi ça ne marche pas mais surtout comment faire pour que ça marche.
 
Le bilan est particulièrement indiqué chez l'enfant ou l'adolescent quand surviennent des difficultés scolaires ou comportementales sans cause bien identifiée.
Il permet de comprendre les points de blocage que la personne rencontre et permet aussi de poser un éventuel repérage de haut potentiel intellectuel.
 
Le bilan permet d'apporter des éclairages sur toute difficulté invalidante rencontrée par la personne : troubles du comportement, manifestations somatiques ou anxieuses, troubles relationnels qui sont autant de réponses trouvées par le sujet pour faire face à tout ce qui s'agite en elle de façon plus ou moins inconsciente.


Le Bilan psychologique se déroule en plusieurs temps.
- un premier rendez-vous dit "d'anamnèse"
- la passation des tests : échelle d'intelligence (WISC ou WAIS) plus une ou deux épreuves projectives soit environ 3h
- l'analyse par le psychologue des données obtenues aux différents tests et élaboration du bilan écrit
- l'entretien de restitution